Lundi 29 avril avait lieu la cérémonie d’inauguration du nouveau restaurant scolaire en présence des représentants des collectivités qui ont subventionné ce nouvel équipement. Plus moderne et sécurisé pour les enfants, il est implanté allée Choseau, entre les deux écoles. 

L’augmentation du nombre d’élèves scolarisés dans les deux écoles de la commune, est constante, de même que la fréquentation d’enfants à la cantine. Aujourd’hui, 180 enfants en moyenne déjeunent à la cantine tous les jours. Pour se rendre à la cantine qui était au Foyer rural, allée de la mairie, les enfants des deux écoles devaient traverser la départementale 80 et plusieurs personnes devaient les encadrer pour la sécurité. 

Ces constats ont amené la municipalité à envisager la construction d’un nouveau restaurant scolaire entre l’école du Marronnier et l’école Saint-Joseph avec un accès piétonnier totalement sécurisé en liaison clôturée. L’équipement se veut plus moderne avec une partie service à table pour les maternelles et un self pour les primaires. Avec une surface totale de 387 mètres carrés, la zone de restauration représente 270 mètres carrés et peut recevoir jusqu’à deux cents enfants. 

Les travaux ont commencé fin mai 2018 et le restaurant a été livré le 25 février 2019. Le budget total est de 675 000 €. L’État a financé 200 000 €, le département 260 000 €, la région 67 000 € et l’autofinancement communal est de 148 000 €. 

Un arbre symbolique 

Un arbre offert symboliquement par l’agglomération des Sables-d’Olonne a été planté devant le restaurant pour ouvrir la cérémonie. Puis, les représentants du CMJ présents ont présenté un petit discours extrait d’« Une vie » de Simone Veil. 

Le maire Jean-Paul Dubreuil est ensuite intervenu : « Nous souhaitions cette réalisation depuis longtemps. Nous voulions un vrai restaurant pour les élèves et nous sommes fiers d’avoir réussi. Merci à l’équipe municipale et à Michael Bourgeais, délégué auprès des écoles, qui a beaucoup œuvré pour ce projet, inspiré de ce qui a été fait à Olonne-sur-mer ». 

Pour Yannick Moreau, président de l’agglomération, « ce restaurant est remarquable, j’en connais peu de cette taille et de cette qualité ». La sénatrice Annick Billon, présente a rajouté : « Pas d’indigestion pour les enfants avec les repas équilibrés qui sont servis ! Le menu financier est équilibré aussi, pas indigeste pour la commune, le cadre est exceptionnel et la résonance beaucoup moindre qu’à l’ancienne cantine. ». Pour le sous-préfet Jacky Hautier, « tout a été dit sur cette réalisation, et je peux dire que nous avons des maires en Vendée, qui sont spécialisés dans l’obtention de financements ». 

La vice-présidente du conseil régional, Pauline Mortier, a expliqué : « Nous avons choisi de soutenir les collectivités qui veulent améliorer l’équipement pour les enfants et ce projet était dans cette optique. » 

Jean-Claude Dubreuil a conclu : « Les moyens financiers des familles ne doivent pas être une barrière à l’accès au restaurant scolaire. Tous les élèves doivent pouvoir y accéder, aujourd’hui la commune aide 30 familles » 

Journal des Sables

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X