Mardi 2 octobre 2018

« Courir pour une belle cause, courir pour soi, courir pour les autres, bravo mesdames », a posté la sénatrice Annick Billon, quelques heures avant le départ de la course yonnaise La Joséphine, dimanche.

« Je regrette de ne pouvoir être à vos côtés, car je n'ai pas manqué une Joséphine, et à chaque fois j'en ai gardé un souvenir particulier », explique la sénatrice, depuis Wellington, en Nouvelle-Zélande. Elle se souvient du « passage de la ligne d'arrivée avec une jeune femme qui avait vaincu un double cancer, la course avec une femme du conseil des sages de La Roche-sur-Yon, le don du tee-shirt de la première édition à ma petite soeur, Hélène, j'avais beaucoup pensé à elle sur le parcours... »

Annick Billon a couru, sur les chemins de Nouvelle-Zélande, en pensant à toutes les Joséphine, « avec le tee-shirt de l'édition 2017 pour toutes les femmes et jeunes filles de Vendée ».

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X