Jeudi 11 octobre

Lundi 8 octobre, la sénatrice centriste Annick Billon (UDI) relate une rencontre entre elle, les deux autres sénateurs vendéens Bruno Retailleau et Didier Mandelli (Les Républicains), les membres de la FDSEA, ainsi que des jeunes agriculteurs.

L'occasion d'un échange « sur le projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous (EGALIM), qui a fait l'objet d'une saisine par le Sénat devant le Conseil constitutionnel le 5 octobre ».

La sénatrice rapporte la « déception des agriculteurs face à un texte qui ne répond pas à leurs attentes ». La majorité sénatoriale entend, « par le biais de cette saisine, de faire annuler les dispositions du projet de loi, contraires aux principes constitutionnels, et de marquer son désaccord avec un texte qui [...] échoue à satisfaire les acteurs concernés ».

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X