La salle du Genêt rénovée a été inaugurée 

Construite en 1992, la salle du Genêt a fait peau neuve. Une seconde jeunesse qui était très attendue par les sportifs et les associations.

Samedi, en fin de matinée, devant une cinquantaine de personnes, la salle du Genêt, rénovée, a été inaugurée.

Cette rénovation portait sur l’isolation des murs et du plafond, le remplacement du système de chauffage, la mise aux normes de l’éclairage et de l’électricité, la mise en accessibilité de la salle et des sanitaires pour les personnes en situation de handicap, le remplacement des plafonds et des radiateurs des vestiaires et de l’ensemble des menuiseries, la création d’un nouveau bar à l’entrée et d’un lieu de stockage, ce qui agrandit l’espace de 60 m².

Rénovation énergétique

« Une centrale photovoltaïque, avec 332 panneaux, a été installée sur la toiture de la salle », a indiqué Cédric Morisset, adjoint à la ruralité, à l’écologie, à l’énergie, à l’environnement et la voirie.

Un écran interactif, accroché dans le hall d’entrée, donne des informations sur la production et les économies de CO2 générées. Enfin, la salle a été rendue plus visible avec un nouveau bardage rouge et gris.

Les travaux ont commencé en août 2017, les plus gros se sont terminés en janvier 2018, les dernières finitions viennent d’être effectuées.

Un coût de 750 000 €

« La commune compte 1 400 licenciés sportifs et plus de 60 associations. Il était nécessaire de donner à cette salle une seconde vie pour que les belles valeurs du sport et du monde associatif puissent se développer. L’opportunité financière s’est présentée et nous l’avons saisie, puisque nous avons pu bénéficier de 55 % de subventions », a indiqué le maire, François Petit.

Ainsi, pour un coût global des travaux de 750 000 €, la commune a reçu 100 000 € du Sydev, 100 000 € de la Région, 165 000 € de l’État avec la DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux) et 50 000 € des Fonds européens.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du sous-préfet, Thierry Bonnet ; de la sénatrice, Annick Billon ; du président du Sydev, Alain Leboeuf ; de la conseillère départementale, Nadia Rabreau ; de la présidente du syndicat Vendée des îles et maire du Perrier, Rosiane Godefroy, et des élus garnachois.

Un show de basket acrobatique avec les Barjots Dunkers, et des démonstrations sportives ont été proposés après la coupure du ruban inaugural.

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X