La sénatrice se réjouit que le canot tout temps (CTT) de l’île de Sein soit mis à disposition de la station SNSM des Sables d’Olonne, « il était nécessaire, sinon impératif, de doter la station sablaise d’un CTT en pleine saison touristique afin que la station reprenne une activité normale ». Le président de la station SNSM des Sables d’Olonne Christophe Monnereau a précisé à Annick Billon que « l’arrivée du « Yves et François Olivaux » aidera à remobiliser l’équipage après le drame du 7 juin ».

Au lendemain du naufrage du CTT « Jack Morisseau », causant la mort de 3 sauveteurs, la sénatrice interpellait le gouvernement, lors des questions d’actualité au Sénat, afin que la SNSM soit dotée de moyens humains et matériels suffisants. Le 8 juillet, suite à un entretien avec le président de la station SNSM des Sables d’Olonne Christophe Monnereau, Annick Billon a adressé un courrier au Président de la République Emmanuel Macron, au Premier Ministre Édouard Philippe et au Président de la SNSM Xavier de la Gorce, pour solliciter l’octroi d’un CTT opérationnel à la station SNSM des Sables d’Olonne. Ce mercredi 24 juillet, un message du Président Emmanuel Macron l’informait de la prise en considération de sa demande.

Vice-Présidente de la mission d’information commune sur le sauvetage en mer et la sécurité maritime, Annick Billon remercie le Président de la République pour son implication, « au-delà de l’émouvant hommage national rendu aux sauveteurs », et le Président de la SNSM.  Elle salue la solidarité maritime et « espère que la station des Sables d’Olonne ne sera opérationnelle que par précaution. »

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X