Par un courrier en date du 4 mai, la sénatrice Annick Billon (UC-Vendée) a interpellé le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner sur la nécessité d'interdire les grands rassemblements de communautés pour les mois à venir.

Chaque année, l'État et les collectivités, en concertation avec les acteurs impliqués, sont amenés à mettre à disposition des terrains pour accueillir des rassemblements de communautés. Pour la sénatrice de la Vendée, «il est primordial d'éviter aux collectivités de se retrouver devant le fait accompli». La crise sanitaire inédite et grave n'a pas permis de travailler, et pour cause, ces sujets. Les probabilités de subir des occupations illicites de terrain sont donc redoutées par les élus.

 

C'est pourquoi Annick Billon a demandé à ce que « le Gouvernement édicte des règles précises, véhicule un message clair et ferme afin de contenir ces grands rassemblements».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X