Ce mardi 22 mai, la sénatrice Annick Billon a demandé à la Garde des Sceaux, madame Nicole Belloubet, en séance publique lors des questions orales, « de répondre à la souffrance des personnels en dotant les forces de police de Vendée, notamment de la Roche-sur-Yon, d’effectifs supplémentaires et attendus ».

La Garde des Sceaux a assuré à la sénatrice que « tout sera fait en Vendée […] pour doter les forces de l’ordre des moyens d’action qui leur permettront d’être très proches du terrain et d’agir efficacement ». Annick Billon se félicite de cette annonce mais demeurera vigilante car « la souffrance des policiers s’est à nouveau faite entendre lors d’une récente manifestation devant la préfecture. Des disparités existent entre les effectifs de référence, sur lesquels s’appuie le gouvernement, et la réalité du terrain. Je veillerai à la concrétisation des annonces de la Garde des Sceaux et à la dotation de moyens tant attendus donnés au commissariat de la Roche sur Yon ».

Hasard des calendriers, la programmation de cette question orale en séance publique intervient quelques jours après les Rencontres du Gouvernement aux Achards. Au cours de cette réunion, la sénatrice avait interpelé la Garde des Sceaux. Ainsi, après un courrier en date du 2 novembre 2017, c’est la troisième fois qu’Annick Billon alerte directement le Gouvernement sur ce sujet critique d’effectifs de police insuffisants dans le département.

Une nouvelle commission administrative paritaire statuera le 2 juillet. Lors de la précédente commission, le gouvernement a consenti un premier effort au profit du commissariat des Sables d’Olonne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X