Ce mercredi 30 janvier, la sénatrice Annick Billon participait à la présentation au Sénat de la candidature UNESCO de la baguette de pain française, organisée pas sa collègue et fondatrice du Club de la Table Française, Madame Catherine Dumas. 

Pour Madame Billon, qui a souhaité à cette occasion saluer tous les artisans de la Vendée, « Il s’agit d’une candidature emblématique pour la France ainsi qu’une formidable occasion de promouvoir nos savoir-faire français. Cette candidature trouve par ailleurs une résonance toute particulière à l’heure où le Sénat débat du projet de loi Pacte et lutte pour le maintien des chambres départementales de métiers et de l’artisanat» 

Cette candidature portée par la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie (CNBF) a notamment bénéficié du soutien du Président du Sénat Gérard Larcher, présent durant l’évènement.  Elle constitue une opportunité forte de mettre en valeur tout un secteur, car avec environ 35 000 établissements sur tout le territoire, la boulangerie-pâtisserie se classe au premier rang des entreprises du commerce de détail alimentaire. 

Le dossier est inscrit à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel depuis le 23 novembre 2018. Il appartient désormais au ministre de la Culture, Monsieur Franck Riester, de choisir avant le 31 mars, le seul dossier qui portera les couleurs de la France à la prochaine session UNESCO 2019/2021.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X