A la croisée des chemins

La France vient de se doter d'un Président de la République, Emmanuel Macron, qui affiche une vision européenne que je partage. Dans le même temps nous déplorons la disparition de 2 icônes européennes, l'Allemand Helmut Kohl et la femme politique la plus aimée des français Simone Veil. Les Hommes passent l'Histoire continue de s'écrire. 
Helmut Kohl a 15 ans en 1945, il est témoin de l'effondrement, de la destruction de son pays, de sa partition, résultat de la scandaleuse idéologie conduite par ses dirigeants et qui s'écroule après avoir ensanglanté l'Europe. 
Simone Veil a 18 ans en 1945, elle est témoin et victime des effroyables méthodes mises en oeuvre par cette idéologie pour abêtir, asservir, détruire pour asseoir sa dictature, survivante des camps de la mort organisée. 
Pour l'un et l'autre, plus jamais cela ! Pardonner, mais mettre en oeuvre tous les moyens pour empêcher que de telles horreurs se reproduisent. La voie c'est la construction de l'Europe à laquelle ils consacreront une large part de leurs engagements, de leurs activités, de leurs combats. 
Au moment où ces grands témoins rejoignent le Panthéon de l'Histoire, s'élevaient en France les voix du repli sur soi, de la remise en ordre des frontières, du rejet de l'autre. 
Les français ont su réagir en bousculant l'ordre des choses, en renvoyant dos à dos les extrêmes. Ils ont donné leurs suffrages à des hommes et des femmes qui ont la volonté de réformer et de prendre en compte les défis mondiaux du 21ème siècle. 
Beaucoup d'entre eux décontenancés par les politiques des dernières années n'ont pas participé à ces scrutins. Il y a une attente forte, la nécessité d'y répondre et de leur redonner confiance dans l'avenir de notre pays. Les français sont impatients, il faut agir sans atermoiements inutiles. 
Ils attendent de leurs représentants une plus grande efficacité, et pour eux-mêmes une meilleure représentativité. 
Il est évident qu'une Europe forte, puissante, protectrice est un des atouts important pour atteindre les objectifs de lutte contre le chômage en boostant nos entreprises, de protection des citoyens, de lutte contre le terrorisme, de relance de notre agriculture et des différentes activités de notre filière maritime. 
Nous sommes à la croisée des chemins. Les maux dont nous souffrons sont parfaitement identifiés, 
Les moyens d'y remédier sont connus. Le travail à accomplir par l'équipe mise en place par le Président de la République est immense. Il ne pourra aboutir sans l'aide constructive de tous les parlementaires, des élus de nos territoires, et des français. Si la volonté est là les résultats y seront, sinon le bel élan retombera comme un soufflé, et notre pays retombera dans ses errements. 
Le cap a été fixé lors du Congrès de Versailles. Les premiers textes présentant les grandes réformes sont, ou seront, présentés aux parlementaires, ils concrétiseront la volonté du gouvernement d'engager notre pays dans la voie de la modernisation. 
Le calendrier parlementaire est chargé. Je m'attacherai, comme toujours à la lecture des textes proposés, à respecter mes engagements, à refuser l'opposition partisane, à oeuvrer pour l'intérêt général, avec un état d'esprit objectif.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X