Sujet récurrent du débat public depuis de nombreuses années, le dossier des directeurs d’école est longtemps demeuré ankylosé, même si un consensus se dégage entre l’ensemble des acteurs : le statu quo des directeurs d’école n’est plus soutenable, en raison de la multiplication des tâches confiées, du manque de temps et de la surcharge de travail. La crise de la Covid-19, la fermeture des écoles puis la mise en place d’un protocole sanitaire strict dans le cadre de leur réouverture ont démontré le rôle essentiel des directeurs d’école, à la fois dans l’animation pédagogique, et dans des fonctions organisationnelles et administratives, en partenariat avec les maires, les préfets et les autorités académiques. Leurs responsabilités se sont encore accrues, posant plus que jamais la question des moyens juridiques et outils administratifs dont ils disposent. Cette proposition de loi issue de l’Assemblée nationale vise donc à améliorer les conditions d’exercice d’un métier et de créer une fonction de directeur d’école afin de leur donner un cadre juridique leur permettant d’exercer les missions qui leur sont confiées.

Favorable à l’esprit de ce texte, les sénateurs ont, en commission et en séance, porté des améliorations permettant notamment :

-  de conférer au directeur d’école une autorité fonctionnelle permettant le bon fonctionnement de l’école et la réalisation des missions qui lui sont confiées

-        d’imposer une formation certifiante pour prendre la direction d’une école dont le directeur bénéficie d’une décharge complète d’enseignement ;

- de prévoir que l’offre de formation dédiée aux directeurs d’école leur soit obligatoirement proposée tous les cinq ans ;

-        d’imposer que l’ensemble des missions associées à l’emploi de direction d’une école soient prises en compte dans la formation initiale des professeurs des écoles ;

-        de permettre de créer dans chaque direction des services départementaux de l’éducation nationale « plusieurs » référents direction d’école.

Le Sénat a adopté le texte par 251 voix pour et 92 voix contre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X