Annick Billon
Annick Billon
Lundi 19 octobre, à l’invitation d’Interbev (association nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes), je me suis rendue sur l’exploitation de Thierry Robin, éleveur à Saint-Sulpice-en-Pareds, pour évoquer le bien-être animal.
Si je considère que le droit à l’avortement est un droit inaliénable, je m’oppose cependant à l’allongement des délais pour plusieurs raisons.
J’ai voté contre le projet de loi relatif aux conditions de mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques à titre exceptionnel pour la filière des betteraves sucrières.

Twitter

me suivre sur Tweeter