Presse

En une semaine de confinement, les interventions des forces de l’ordre pour violences conjugales ont augmenté de plus de 30%. Christophe Castaner a annoncé la mise en place d’un dispositif d’alerte dans les pharmacies. Un sujet qui alarme également la délégation du droit des femmes du Sénat.
Plus d'une centaine de sénatrices et de sénateurs demande au gouvernement de protéger les familles victimes de violence que le confinement expose à des dangers encore plus graves.
J’ai rédigé pour la revue Trombinoscope une tribune visant à appeler à une meilleure prise en charge judiciaire des femmes victimes de violences. L’objet de mon appel est de redire l’impérieuse nécessité d’améliorer les conditions du recueil de la plainte des victimes de violence conjugales et/ou sexuelles.
Je m'oppose fermement à la proposition visant à légaliser l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap. Cela reviendrait à adopter une conception marchande du corps et constitue à ce titre une véritable régression.
J'ai voté contre le projet de loi sur la bioéthique car il est regrettable que le gouvernement n'ait pas fait le choix de distinguer un texte entièrement dédié à la PMA d'un autre texte sur les enjeux de bioéthiques plus généraux.
Les trois sénateurs de Vendée ont tenu à réagir suite à la perturbation d'une réunion publique de Luc Bouard dans le cadre des élections municipales à La Roche-sur-Yon

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X