Presse

Suite à l'adoption à l'unanimité de ma proposition de loi, une interview « tronquée » dans un contexte tendu a été à l'origine d'une vague de haine à mon encontre au sein de la twittosphère. Le Journal des Sables a accepté d'y apporter un éclairage.
Jeudi 21 janvier, le Sénat a voté à l'unanimité ma proposition de loi visant à mieux protéger les jeunes mineurs contre les crimes sexuels. Tout au long de la semaine, de nombreux médias se sont fait l'écho de ma proposition qui est arrivé à l'agenda du Sénat au lendemain de l'affaire Kouchner
Dans le sillage de la déflagration produite par la sortie de l’ouvrage La Familia Grande de Camille Kouchner, deux propositions de loi sur un seuil d'âge, dont celle que j'ai déposée visant à protéger les jeunes mineurs des crimes sexuels, sont à l'agenda parlementaire.
Ma réélection à la présidence de la délégation aux droits des femmes est l'occasion pour moi d'évoquer les sujets dont il sera question dans l'hémicycle en lien avec le droit des femmes.
Réélue à la tête de la délégation des droits des femmes au Sénat le 22 octobre 2020, j'ai souhaité évoquer trois sujets à venir pour la délégation.
Mon droit de réponse à la lettre ouverte du député Stéphane Buchou par laquelle il s'adressait aux illusionnistes de la politique. Et un message de soutien aux femmes qui ont pris le départ du Vendée Globe

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X