Communiqués

La présidente de la délégation aux droits des femmes du Sénat, Annick Billon (UC-Vendée) s’oppose fermement à la proposition visant à légaliser l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap.
La sénatrice Annick Billon (UC-Vendée) a voté contre le projet de loi sur la bioéthique.
Je me félicite du vote au Sénat de la PPL visant à réformer le régime des catastrophes naturelles. Un assouplissement bienvenu des textes et des procédures en vigueur au profit des sinistrés.
Le jeudi 16 janvier 2020, la présidente Annick Billon (UC-Vendée) et 25 membres de la délégation aux droits des femmes du Sénat[1], issus de différentes sensibilités politiques, ont déposé une question écrite pour exprimer leur préoccupation sur le financement de la création de 1 000 places d’hébergement d’urgence supplémentaire
Le mercredi 8 janvier, la proposition de résolution pour dénoncer et agir contre les violences faites aux femmes en situation de handicap déposée par la présidente de la délégation aux droits des femmes, Annick Billon, et 4 de ses collègues a été adoptée à l’unanimité des 341 voix exprimées.
En réaction à l'agression de l'ex-élu du Château d'Olonne Anthony Pitalier, j'ai souhaité apporter mon soutien et appeler les citoyens au respect des élus et des candidats.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X