Communiqués

J'ai souhaité réagir aux dégradations commises au domicile de la députée Patricia Gallerneau et, d'une manière plus générale, aux attaques contre les élus et les symboles de notre République.
Je prends acte de l’allocution du président de la République suite aux semaines de manifestations qui ont agitées le pays. Il s’agissait d’un discours attendu dont je salue la lucidité et l’humilité qui tranche avec la posture, jugée parfois méprisante, adoptée jusqu’ici.
Avec le maire de l'Île d'Yeu Bruno Noury, j'ai rencontré le conseiller Énergie au cabinet du ministre de la transition écologique et solidaire.
J'appelle au calme et à la raison en ce samedi de mobilisation à l’initiative du mouvement Gilets Jaunes. Je dénonce fermement les appels à porter atteinte à l’intégrité physique des représentants de l’État, des forces de police et de sécurité, comme à dégrader les bâtiments publics.
La Délégation aux Droits des Femmes, que je préside, a déposé une question écrite dénonçant l'impossibilité pour les victimes de violences sexuelles de réaliser des prélèvements au sein des unités médico-judiciaires (UMJ) sans dépôt de plainte préalable
Entendre n'est pas écouter. Je comprends la colère des citoyens. Augmentation des taxes, suppression de cotisations, le contribuable souhaite plus de lisibilité. L'argument écologique est fallacieux pour justifier la hausse des carburants. Dans les communes, les élus attendent également une meilleure écoute

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X