Communiqués

4 questions à la sénatrice Annick Billon, présidente de la délégation aux droits des femmes, à l’occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.
"Le Gouvernement doit prendre des décisions lourdes et difficiles depuis le début de la pandémie, je ne le nie pas. Cependant, ces décisions seront acceptées et appliquées si elles sont cohérentes et justes. Je préfère l’ouverture des librairies à la fermeture des rayons livres de la grande distribution. "
J'ai écrit à monsieur le Premier Ministre pour lui demander de permettre, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, l'ouverture des commerces de proximité et artisans, acteurs essentiels à la vitalité de nos territoires et au bien-être des citoyens.
La délégation aux droits des femmes du Sénat s’alarme du sort subi par les femmes ouïghoures au Xinjiang. Stérilisation forcée, avortements contraints, viols, humiliations sexuelles… les violences subies par les femmes dans cette région de Chine « évoquent les souvenirs les plus terribles des stratégies de nettoyage ethnique dont l’Europe fut le cadre, il y a quelque vingt-cinq ans, pendant la guerre en ex-Yougoslavie"
La délégation aux droits des femmes publie son rapport sur la place des femmes dans les médias audiovisuels
Le Sénat a adopté le 29 juin 2020, la proposition de loi visant à assurer la revalorisation des pensions de retraite agricoles en France continentale et dans les outre-mer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X