Presse

En tant que présidente de la délégation aux droits des femmes, il m'importait de soutenir l'initiative du gouvernement dans sa lutte contre les violences faites aux femmes, de participer à la mobilisation en Vendée
Suite aux fermetures de classes subies dans plusieurs communes, je maintiens que la convention ruralité peut être adaptée au département de la Vendée
Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales initié par le gouvernement, les autorités vendéennes cherchent des pistes afin d’améliorer la prévention et la prise en charge des victimes. En tant que présidente à la délégation aux droits des femmes, je m'inscris naturellement dans cette démarche.
Samedi 31 août, la municipalité de Saint-Vincent-sur-Graon a inauguré les travaux de rénovation du restaurant scolaire et de la place Flandre-Dunkerque.
Plus de 150 sénateurs ont consigné ma tribune appellant l'Etat à investir plus de ressources financières et humaines dans la lutte contre les violences faites aux femmes.
Ouest France s'est fait l'écho de ma tribune, cosignée par plus de 150 sénatrices et sénateurs, dans le quotidien Libération en réaction aux féminicides. Il est grand temps que l'État se donne les moyens de lutter contre ce terrible fléau de notre société. Chaque nouveau décès, chaque marche blanche illustre de manière tragique que dans ce domaine notre pays piétine au lieu d’avancer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X