Première femme sénatrice de la Vendée, j’ai intégré la délégation aux droits des femmes du Sénat dès mon élection en 2014 et pris sa présidence en 2017. Cette même année le Président de la République déclarait vouloir faire de l’égalité entre les femmes et les hommes la grande cause du quinquennat, afin que cette égalité s’impose enfin à tous et contribue à une société plus juste. C’est le sens de l’investissement de la délégation qui travaille sur des sujets relatifs aux femmes, à la famille, aux violences, à l’inclusion, au handicap, et réfléchit sur des thématiques liées à la parité, la santé ou au sport… Autant de travaux qui tendent et s’accordent sur cette notion essentielle. Particulièrement engagée dans la lutte contre les violences, j’ai mené, avec les membres de la délégation, de nombreux travaux pour contribuer à l’écriture de textes de loi et porté deux propositions de résolution sur les violences faites aux femmes handicapées et sur la lutte contre les mariages forcés et les mutilations génitales. Mais protéger les femmes, c’est aussi protéger les enfants. Le 21 janvier ma proposition de loi visant à protéger les jeunes mineurs des crimes sexuels a été adoptée à l’unanimité au Sénat et sera très prochainement débattue à l’Assemblé nationale.

Pour consulter l'intégralité du document à l'initiative de mes collègues de l'Isère, cliquez ici

Newsletter des sénateurs MIchel Savin et Frédérique Puissat

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X