La sénatrice ne briguera pas le poste de maire par intérim de la commune nouvelle en janvier 2019. Et en 2020 ? Suspense.

Annick Billon sera-t-elle candidate au poste de maire de la commune nouvelle des Sables-d’Olonne, en 2020 ? Si beaucoup le pensent dans le Landerneau politique sablais, la sénatrice, qui est aussi conseillère municipale au Château-d’Olonne et conseillère communautaire, laisse planer le doute.

« Pour l’instant, je n’ai pas réfléchi si je pouvais apporter quelque chose de nouveau en 2020. Aujourd’hui, j’ai beaucoup de plaisir à travailler dans mon poste de sénatrice. Le moment venu, je me poserai les bonnes questions », glisse, laconiquement, la patronne de l’UDI en Vendée.

« Arrêter ces polémiques »

Avant ces prochaines municipales, se profile l’élection du maire par intérim de la commune nouvelle des Sables-d’Olonne, qui se déroulera le 2 janvier 2019. Trois candidats sont, pour l’instant, déclarés : Yannick Moreau (Les Républicains), le maire d'Olonne-sur-Mer, Joël Mercier (divers droite), le maire du Château-d’Olonne, et Nicole Landrieau, (parti communiste), conseillère municipale d’opposition à Olonne-sur-Mer.

Annnick Billon, elle, ne briguera pas le poste. Et elle ne soutiendra personne en particulier. 

« Je n’appellerai à voter ni pour l’un, ni pour l’autre. J’espère juste qu’on va arrêter ces polémiques de cour de récréation. »

David DUPRÉ.

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X