Dans un communiqué, Annick Billon se positionne en faveur de la loi Pacte. Elle se réjouit des préconisations reprises de son rapport d’information « Droit du travail : ce dont les entreprises ont besoin », à l’instar de l’augmentation de seuils sociaux ou la prise en compte d’un objectif de diminution de la charge administrative pesant sur les entreprises.

Selon la sénatrice, ce texte a été abordé dans un esprit de liberté et de responsabilité, même si cette dernière « regrette le rejet de l’article 61 qui porte sur la responsabilité sociétale de l’entreprise ». Le texte du projet de loi doit être examiné par une commission mixte le 20 février 2019.

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X