Droit des femmes : Annick Billon interpelle la ministre

Alors que le 8 mars est la Journée internationale du droit des femmes, la sénatrice vendéenne Annick Billon est intervenue lors de la séance des questions au gouvernement, jeudi. Elle a interpellé la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes sur le manque de moyens mis en œuvre pour lutter contre le fléau des féminicides.

« Faire le choix politique d’élire une grande cause doit aussi vouloir dire lui attribuer les moyens nécessaires, a expliqué Annick Billon. Or avec 0,0066 % du budget, la grande cause du quinquennat représente le plus petit budget de l’État. Selon le Haut Conseil à l’Égalité, seuls 80 millions d’euros sont dédiés chaque année à la lutte contre les violences faites aux femmes. Cinq fois plus de moyens sont nécessaires. »

 

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X