Mercredi soir, une réunion publique organisée par le maire-candidat Luc Bouard a été perturbée par des Gilets jaunes avant d’être finalement stoppée (Ouest-France de jeudi et de vendredi). 

Les trois sénateurs vendéens Bruno Retailleau, Annick Billon et Didier Mandelli condamnent :« Ces perturbations ne sont pas admissibles. La démocratie, c’est la confrontation sereine des points de vue et il est inacceptable de manifester son opposition par la violence verbale ou physique. Nous en appelons chacun à la responsabilité pour que la campagne des élections municipales à La Roche-sur-Yon, comme partout dans notre pays, se déroule dans le calme et le respect. »

Ouest France

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X