Dans un courrier adressé au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner le 29 avril, la sénatrice Annick Billon appelle à assouplir au plus vite les restrictions d’accueil concernant les cérémonies mortuaires. « Au regard de l'importance que ces cérémonies revêtent pour les membres d'une famille endeuillée, je souhaite que le critère de lien de proximité avec le défunt supplée la limitation à 20 personnes », dans la mesure où les gestes barrière peuvent être respectés.

Selon la sénatrice, dans un contexte si particulier, il est tout à fait possible de s'assurer de la responsabilité de chacun pour respecter les règles de distanciation physique et des mesures barrière. « Accompagner les défunts jusqu'au bout est un rituel cardinal pour nombre de nos concitoyens et constitue pour les membres de la famille absents une souffrance supplémentaire dont il est possible de se garder ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X