Mon choix

Je ne suis pas candidate pour mener une liste aux élections municipales aux Sables-d’Olonne. Sollicitée à de nombreuses reprises, depuis plusieurs mois, cette décision est mûrement réfléchie. Je fais le choix de poursuivre mon mandat de sénatrice jusqu’à son terme, par respect pour les grands électeurs qui ont accordé leur confiance en 2014 à notre liste d’union, portée par Bruno Retailleau, car ce mandat me passionne.

De plus, la loi sur le non cumul des mandats m’oblige à faire un choix. Je serai à nouveau candidate aux élections sénatoriales en 2020, forte d’une expérience de 6 ans en tant que sénatrice et 20 ans en tant qu’élue locale, forte d’un bilan en tant que sénatrice centriste, en tant que présidente de la délégation aux droits des femmes.

 

Ma présence sur une liste aux Sables-d’Olonne ?

Je réfléchis à ma présence sur une liste en tant que conseillère municipale.

Jusqu’en 2017, j’ai réussi à mener de front mon mandat d’adjointe au maire du Château d’Olonne, mon mandat de vice-présidente à la communauté de communes, mon mandat de vice-présidente au sein du syndicat départemental Trivalis.

Depuis 2017, les choses sont différentes, de nouvelles responsabilités au Sénat m’empêchent de siéger régulièrement aux conseils municipaux, aux conseils d’agglomération, comme aux réunions de commissions en semaine. Cela n’est pas satisfaisant pour moi, comme pour les électeurs qui votent pour mettre en place des élus mobilisés pour leur commune.

J’ai cependant le sentiment d’avoir respecté les engagements de campagne. J’estime avoir œuvré efficacement pour faire « de la commune nouvelle inéluctable » une réalité. Je suis fière d’y avoir contribué avec d’autres.

Municipales de 2020

La commune nouvelle des Sables d’Olonne, et ses 44000 habitants, nécessite des élus compétents, engagés à 100% pour leur ville.

Les enjeux sont majeurs : l’accès au logement (avec la question de l’obligation d’augmenter considérablement l’offre de logements abordables), la maîtrise foncière pour y arriver, la préservation de notre cadre et de notre qualité de vie, les mobilités...

La ville des Sables d’Olonne, c’est ma ville, j’y suis attachée, j’y réside depuis 26 ans, mon mari y travaille, mes trois enfants y sont nés, ils y ont fait toute leur scolarité, j’aime ma ville.

Je souhaite donc pour la diriger un homme ou une femme en capacité de relever ces défis, un homme ou une femme qui rassemble des compétences avant de rassembler des étiquettes. Je souhaite le meilleur pour notre ville, que la qualité de vie et l’attractivité y soient préservées, une attractivité pour tous, des jeunes actifs aux séniors.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X