La sénatrice Annick Billon (UC-Vendée) réagit au terrible incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame la nuit dernière :« Il s’agit d’une perte immense pour notre patrimoine historique architectural et politique ».

Le spectacle désolant de l’embrasement de cet édifice plusieurs fois séculaire, dont la seule construction aura duré plus deux siècles, représente une déchirure pour tous les français, mais aussi pour tous les amoureux d’histoire et de culture à travers le monde.

Pour la sénatrice « l’élan national et international qui a suivi cette catastrophe témoigne de l’attachement de tous, croyants comme non croyants, à ce symbole à la portée universelle ».

Ce tragique évènement nous invite à nous questionner sur notre identité en tant que nation et sur le temps nécessaire de la reconstruction. « Nous partageons et nous sommes fiers de notre histoire collective. Sachons, à l’instar des bâtisseurs de ce chef-d’œuvre, construire notre avenir commun. »

Annick Billon tient à exprimer sa reconnaissance aux pompiers qui ont combattu le feu de façon acharnée pour sauver l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale.

De nombreuses initiatives se multiplient afin de restaurer la cathédrale. Madame Annick Billon invite tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent à participer au financement des travaux de reconstruction.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X