Les Journées d’études de l’ANEL (Association nationale des Élus du Littoral) se sont déroulées cette année les 6 et 7 octobre au Touquet.
L’AVEL (Association vendéenne des Élus du Littoral) était représentée par :

  •   Florence PINEAU, Vice-Présidente du Conseil départemental et Maire d’Olonne-sur- Mer

  •   Annick BILLON, Sénatrice, Adjointe au Maire du Château d’Olonne

  •   Serge KUBRYK, Maire de La Tranche-sur-Mer

  •   Pierre BERTHOMÉ, Conseiller départemental

  •   Laurent BOUDELIER, Conseiller départemental et Maire-de-Saint-Hilaire-de-Riez

  •   François BLANCHET, Conseiller régional des Pays de la Loire et Maire de Saint-Gilles-

    Croix-de-Vie

  •   Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale et Président de la Communauté des

    Olonnes.
    Vous les retrouvez sur la photo avec Gérard ROMITI, Président national du Comité des Pêches et Jean-François RAPIN, Président de l’ANEL également Sénateur du Pas-de-Calais qui siège avec Annick BILLON à la Commission de l’Aménagement du Territoire et du Développement durable au Sénat.

    Le développement du thème de ces journées: «

    Rappelant que les océans représentent 70% de la surface terrestre, ils ont insisté sur le développement de l’économie bleue qui doit s’imposer dans une stratégie dédiée au développement économique – pêche, plaisance, tourisme, ..., et de protection et de mise en valeur de l’environnement – revenir à l’esprit de bon sens de la loi littorale de 1986.

    La loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) de 2015 qui bouleverse les périmètres et les compétences des collectivités territoriales n’entame pas pour autant leur détermination pour poursuivre les réflexions en cours avec l’ensemble des élus du littoral pour mettre en chantier des actions et des projets qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable pour le littoral vendéen en matière d’énergies renouvelables notamment.

    S’agissant la Stratégie National pour la Mer et le Littoral (SNML), élaborée par l’Etat en concertation avec le Conseil National de la Mer et des Littoraux, elle sera adoptée d’ici la fin de cette année, elle doit, pour les élus du littoral vendéen : « conforter les projets « terre-

    mer » qui renforceront l’attractivité et le rayonnement de nos s communes littorales. » 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X