La sénatrice Annick Billon adresse ses félicitations aux cinq députés de la Vendée avec qui elle souhaite « travailler en bonne intelligence au service des vendéens, de la Vendée et de la France ».

Elle déplore la forte abstention et la « place importante occupée par les extrêmes sur les bancs de l’Assemblée Nationale ». La sénatrice redoute « un climat hostile qui ne fera pas taire les colères ».

Sans remettre en cause la légitimité du Président de la République, « ce revers relatif aux législatives impose à Emmanuel Macron de mener un quinquennat différent. Je souhaite une nouvelle gouvernance, un partenariat constructif avec des élus attachés aux valeurs républicaines qui permettra de trouver le chemin des réformes nécessaires ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X