Mme Annick Billon attire l'attention de M. le ministre de la culture sur l'impact de la crise de la Covid-19 sur la situation des radios indépendantes. 
La vente d'espaces publicitaires constitue l'unique ressource des radios indépendantes. Depuis le début de la crise, les annonceurs ont annulé ou reporté l'achat d'espaces publicitaires en raison de l'arrêt de leur activité ou du confinement des citoyens. Ainsi, les recettes publicitaires des radios indépendantes ont fortement chuté, les prévisions les plus pessimistes font état d'une baisse avoisinant 90 %. En parallèle, les coûts de production des émissions radiophoniques ont été revus à la hausse du fait des contraintes sanitaires. 
Les radios indépendantes ont cependant continué à assurer leur mission d'information et de divertissement. Les audiences ont d'ailleurs progressé durant la période de confinement, notamment car elles diffusent des informations locales et ont adapté leur programmation à la situation sanitaire. Les radios indépendantes ont contribué à préserver du lien social dans nos territoires. 
Aussi, pour faire face aux difficultés financières engendrées par la crise de la Covid-19, elle lui demande quelles mesures d'accompagnement seront mises en place pour apporter une aide aux radios indépendantes et leur permettre d'envisager un avenir pérenne.

En attente de réponse du Ministère de la culture



lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X