Mme Annick Billon demande à M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation l'instauration d'une journée nationale de l'agriculture. 
La France est le premier producteur agricole de l'Union européenne, devant l'Allemagne et l'Italie, avec une production estimée à 73 milliards d'euros (2018). L'agriculture française figure parmi les leaders mondiaux en termes qualitatifs, nutritionnels ou environnementaux. Source majeure d'emplois, 564 000 exploitants et 824 000 vivent et travaillent dans les fermes. Malgré ces performances, les métiers de l'agriculture sont peu connus et reconnus des citoyens. 
La crise sanitaire a permis, si besoin était, de mieux prendre conscience de la valeur de notre agriculture, de sa capacité à produire des produits de qualité tracés. Cela s'est notamment traduit par une volonté de « manger local », de privilégier les circuits courts. Grâce à la compétence de ses agriculteurs, à la richesse agronomique, à la diversité de ses territoires, à l'organisation de toute la chaîne de transformation comme de distribution, l'agriculture française est en capacité de répondre à cette demande de proximité et d'offrir une palette de produits de qualité. 
Or, pour que cette forme d'agriculture, qui renforce le lien entre le consommateur et le producteur et permet une augmentation des marges grâce à une rémunération directe du producteur, perdure, il faut qu'elle soit soutenue. Pour que les métiers de l'agriculture, les compétences et les débouchés qu'ils représentent soient mieux identifiés, il faut qu'ils soient soutenus. 
C'est pourquoi elle lui demande d'instaurer une journée nationale de l'agriculture. 

 

En attente de réponse du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation



lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X