AU SENAT

Le 4 avril dernier, le Sénat a adopté la proposition de loi d’Hervé Marseille (Hauts-de-Seine), président du groupe UC visant à sécuriser l’actionnariat des sociétés publiques locales et des sociétés d’économie mixtes.
Le lundi 27 mai dernier, j’ai voté le projet de loi, largement remanié par le Sénat, pour la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Le mardi 21 mai dernier, j’ai voté en faveur du projet de loi pour une école de la confiance tel qu’amendé par le Sénat adopté avec 213 voix.
Le 4 avril dernier, j’ai interpellé, via une question écrite, la ministre des Solidarités et de la Santé sur l’ouverture de nouveaux postes d’internes pour la formation de gynécologues médicaux.
Le 9 avril dernier, j’ai voté la motion tendant à opposer la question préalable sur le projet de loi PACTE (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises).
Ce Mardi 2 avril le Sénat a adopté le projet loi d’orientation des mobilités (LOM) par 248 voix pour et 18 contre : Ce projet de loi, déposé en première lecture sur le Bureau du Sénat le 26 novembre 2018, vise à réformer en profondeur le cadre général des politiques de mobilités, terreau de la contestation des gilets jaunes, à travers une triple exigence de justice sociale, territoriale et environnementale.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X